Scénario possible du FIFA 18 world cup d’EA Sport

Suite de notre chronique sur le futur FIFA 18 spécial coupe du monde

Gameplay FUT 18 world cup

Côté gameplay, c’est là que le constat est le moins clair. Avec plus d’une centaine d’améliorations promises, la plus grande majorité faisant dans la finesse, le titre se veut réellement meilleur que FIFA 18. Après quelques matchs joués contre le Champion du Monde en titre – Bruce Grannec, l’une des corrections qui nous a frappés et qui à coup sûr devrait ravir un grand nombre de joueurs, c’est la fâcheuse tendance du gardien à sortir un peu trop souvent de sa cage lorsqu’un attaquant s’avance seul face à lui, complètement absente de cette version.

Des corrections de bugs de FUT 18 , accompagnés par de nouveaux effets intronisés dans la franchise, comme par exemple la prise en compte de l’altitude du stade par rapport au niveau de la mer. Une fois correctement paramétrée, cet effet devrait avoir une influence sur l’endurance des joueurs, sur la résistance de l’air au contact de la balle ainsi que sur l’humidité de l’atmosphère, elle-même altérant la trajectoire de la balle. Cela peut paraitre un peu poussé, mais on nous promet que la véracité de ces propos pourra rapidement être testée dans une version avancée du titre

Enfin, coupe du monde en Russie oblige, les dix stades officiels de la compétition ont été modélisés pour l’occasion, certainement accompagnés au lancement du jeu par un certain nombre de stades nationaux. Au niveau des modes, on notera la présence de la Bataille des Nations, déjà exploité dans UEFA Euro 2016. Là aussi loin d’être une surprise, il permet néanmoins de disputer la totalité de la Coupe du Monde entièrement en ligne, désignant à l’issue de la compétition (fin juillet) la meilleure nation représentée sur le PSN. Bien entendu sans marché des transferts ni de crédits fut pas cher à se procurer rapidement. mais les bonnes choses reprendront dès le 1er octobre prochain, pour FIFA 19 !

Au final, FIFA 18 World Cup apporte son lot de nouveautés à la franchise FIFA. Si le côté visuel est massivement concerné par ces innovations, l’on nous assure que la jouabilité n’a pas été mise en reste. Ne resteront que la durée de vie du titre – forcément réduite dans cette catégorie – et son prix de lancement – bien souvent au même tarif ! – pour freiner les indécis. Gageons néanmoins que les innovations présentes dans cette seconde itération de l’année seront suffisantes pour débourser le lourd tarif de 70 euros. De notre côté, c’est tout ce que l’on souhaite !

 

 

20. mars 2018 par admin
Catégories: fifa | Commentaires fermés