Operation Flashpoint : Red River – Le test

Tout comme Socom Special Force ça fait un moment que Operation Flashpoint : Red River est à la maison, mais l’indisponibilité du psn à fait que je n’avais pas eu l’occasion de jouer en ligne. J’ai pus me rattraper depuis, donc il est temps pour moi de vous dire ce que je pense de ce jeu.

Bienvenue au Tadjikistan

Operation Flashpoint (OF) est sortis le 21 avril 2011 sur Ps3, Xbox 360 et PC. On doit ce jeu à Codemasters et c’est un fps/simulation, simulation car OF se veut le plus réaliste possible. On est donc un Marines, le chef d’une escouade de 3 personnes (donc 4 avec nous ), on est envoyé au Tadjikistan pour régler différents conflits causés par les rebelles sur places, puis au milieu du jeu les Chinois viennent aussi s’en mêlé, bah oui sinon ça serait trop simple Dès le départ on est mis dans l’ambiance par un officier supérieur qui nous cesse de répéter les 10 règles pour être un parfait soldat, si ça nous fait sourire au départ au boût d’un moment ça commence à être un peu lourd d’entendre toujours la même chose, mais bon comme j’ai bien aimé l’idée je vous met les règles qu’il faut donc suivre :

Règle n°1 : Évitez les balles

Règle n°2 : Tirez par rafales courtes

Règle n°3 : … suspens

Règle n°4 : Vérifiez le point d’impact

Règle n°5 : Soignez-vous

Règle n°6 : Gardez un chargeur plein

Règle n°7 : Dans le doute, repliez

Règle n°8 : Faites des tirs de suppression

Règle n°9 : Ecoutez les ordres

Règle n°10 : Méfiez-vous des espaces confinés

Vous êtes fin prêt soldat !

Scénario d’Operation Flashpoint : Red River

Donc le scénario s’étale sur une 10aine de missions, et il faut environ 1h-1h30 pour faire chaque missions, ce qui fait une très bonne durée de vie, malheureusement les décors étant peu variés on a l’impression de faire toujours la même chose. Bon en même temps le jeu se veut « réaliste » donc c’est surement normal qu’il y ait une sorte de monotonie dans la vie d’un soldat… d’ailleurs qu’est-ce qui fait que OF Red River est plus réaliste, plus simulation qu’un Call of Duty ou un Battlefield par exemple ? Tout d’abord dans OF, tout ce joue sur de la longue distance, ici pas de corps à corps, de toute façon on ne peut même pas faire de coup de couteau.

Les affrontements se passe habituellement aux alentours de 200 m l’un de l’autre, et des fois bien plus. Rajouté à ça le fait qu’ici il ne faut pas beaucoup de balles pour mourir, une balle perdu ou une balle qui rebondit contre une carcasse de voiture peut sacrément vous amocher, ce qui vous fera vous perdre de votre sang donc il faudra vous soigner (ou vous faire soigner) assez rapidement afin de ne pas tomber dans les pommes ce qui mettra un terme à la mission.

Afin de renforcer le côté simulation vous allez pouvoir donner des ordres à votre équipe, pour ce faire il suffit d’utiliser la roue d’ordre facile d’accès (sur ps3 : R2 + flèches directionnelles pour choisir l’ordre), et quand on appuis sur R2+L2 on a accès à tout ce qui est bombardement, mais ça on ne peut pas l’utiliser tout le temps. Il y a donc bien une bonne quinzaine d’ordre à donner ce qui permet d’appréhender de différentes manières chaque objectifs.

A la fin des missions on obtient des points qui permettent d’augmenter certaines compétences, mais personnellement je n’ai pas vu de gros changement.

01. juillet 2018 par admin
Catégories: jeu indépendant | Commentaires fermés