avis sur le jeu Spider-Man : Aux Frontières du Temps – fin

Spider-Man : Aux Frontières du Temps est donc un jeu d’action où les combats contres les vagues d’ennemis sont au centre de l’aventure, mais d’ailleurs comment ça se passe les combats? On se retrouve donc avec deux Spider-Man à deux époques différentes qui ont donc chacun leurs propres style mais tout en gardant quand même une certaine cohésions, bah oui ce sont tous les deux des spider-man quand même ! Ils ont donc chacun des capacités propres et des capacités identique. Par exemple Amazing Spider-Man pourra utiliser une technique pour se déplacer plus vite sur un court instant, tandis que le Spider-Man de 2099 posera un leure et en profitera pour prendre à revers son ennemi.

Et pour gérer tout ça il va falloir passé par le menu et on va pouvoir grâce à des points d’expérience ou des araignée d’or (qu’on trouve dans le jeu) acheté de nouvelles capacités. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre vous choisissez ce que vous voulez. Pour ce qui est des combats en lui même je les trouve bien fait mais pas très fluide. Je m’explique, les mouvements et les enchaînements sont vraiment bien fait et par exemple avec Peter Parker on a une vrai sensation de vitesse quand il utilise sa capacité spéciale. Le problème c’est qu’il faut avoir une bonne vue pour tout suivre, quand il y a beaucoup d’ennemis on se contente d’appuyer un peu au pif en espérant arriver à toucher notre cible et on perd vite de vue notre super héros tellement le manque de fluidité est flagrant.

On en veut plus !

Niveau bande son je n’ai pas du tout accroché à la version française, particulièrement la voix de Peter Parker avec ses vannes pas drôle. Les musiques quand à elles sont discrètes mais efficaces et certaines feront surement plaisir à entendre pour les fans. En plus du mode solo il est aussi possible de faire un bon nombre de défis. Tuer un certain nombre d’ennemis en moins de temps, ne pas mourir à tel endroit, etc. Beaucoup de défit qui vous donnerons du fil à retordre pour avoir toutes les médailles d’or, qui est un passage obligatoire si vous souhaitez le platine ou les 1000 G

Le gros problème c’est qu’on en veut plus. Et je pense qu’avec une telle licence on pourrait arriver à un excellent jeu (comme la fait R. avec Rayman 3d) mais là on reste clairement sur notre faim pour tous fan de l’homme araignée. A savoir qu’il y a eu déjà environ 90 jeux vidéo consacré à Spider-Man, alors je pense qu’au lieu d’en sortir un tous les ans il faudrait prendre le temps pour réellement en réussir un.

Scénario : plutôt simple mais qui se laisse faire. Les quelques têtes connus rencontrés raviront les fans et sans de gros rebondissements il peut quand même avoir quelques surprises.

Graphismes : des cinématiques très jolies, des spider-man plutôt bien réalisés mais pour le reste c’est plutôt basique. La pauvreté et la redondance des décors n’est pas là pour arranger la chose

Durée de vie : il faudra compter environ 7h pour en venir à bout (en normal). A savoir qu’il y a pas mal de défis et qu’une fois terminé on débloque le mode difficile.

Bande son : une voix française de Peter Parker insupportable mais pour le reste c’est classique mais efficace.

J’aime bien

Les cinématiques

La modélisations des spider-mans

J’aime moins

Combat pas très fluides

Manque de diversités dans les environnements

La voix de Peter Parker !

A petit prix, les fans passeront un bon moment devant ce jeu même s’ils resteront sur leurs faim car ils sont fans justement. Je conseil de bien réfléchir avant de la payer au prix fort car le jeu souffre de pas mal de défauts mais j’ai beaucoup d’espoirs pour cette licence et j’espère que dans un futur (pas si lointain) on aura un Spider-Man à la hauteur d’un Batman Arkham City. Spider-Man : Aux Frontières du Temps est sorti le 14 octobre 2011 sur Ps3, XBox 360 et Wii.

 

 

 

30. novembre 2018 par admin
Catégories: Non classé | Commentaires fermés