Archive for fifa

tournois fifa 17 et marché des transferts

Quelques annonces de tournoi du jeu vidéo FIFA 17 e-sport compétition live et commence depuis le 5 Janvier la période des transferts FUT 17 carrière . Quelques adresses de crédits fifa à connaitre :

http://www.univ-creditsfifa.fr

http://www.creditsfifa16.fr

et Espagne, les « monedas fut baratas » sur comprar monedas fut durant el mercato de fut

 

TOURNOI fifa 17

Date: Vendredi 18 Février 2017.
Lieu: Gourette (64)
Horaires: 17h à 22h30

Jeu:fifa 17
Console: Sony PS4
Places : 3  tournois Doubles 16 équipes, élimination directe.
Mini Championnat à la fin pour trouver la meilleure équipe du jour.
Finale entres les équipes victorieuse le jeudi et le vendredi.

Inscriptions: Inscription obligatoire par téléphone
Début du Tournoi: 17h

Lots: Jeux et Goodies pour les 2 meilleurs de chaque tournoi.

TOURNOI Fifa 17

Date: Mardi 21 janvier 2017.
Lieu: Bon Encontre (47)
Horaires: 14h à 18h

Jeu: fifa 17
Console: Xbox 360
Places: 2 tournois 16 joueurs a élimination directe.
Tarif: Gratuit

Inscriptions: Inscriptions sur place à partir de 14h.
Début du Tournoi: 14h30

Lots: Jeux et Goodies pour les 2 meilleurs de chaque tournoi

 

Nos impressions sur la demo de FIFA 17

Ça y est, la demo de FIFA 17 est sorti et on a passé le week end à tester le bête tant attendue. Pour rappel, la demo est disponible sur PC, PS3 et Xbox pour un FIFA 17 qui arrive dans le 29 septembre.

Premiers ressentis, premières vidéos mais aussi premières (toutes petites) craintes sur le jeu, c’est tout de suite et c’est maintenant…

Avant de revenir sur le contenu de la demo de Fifa Ultimate Team 17 , petit coup de gueule sur la durée des mi temps, trois minutes, c’est un peu beaucoup abusé. Pas le temps de rentrer dans le match qu’il est déjà terminé surtout que le rythme de jeu est relativement lent…

Surtout qu’ayant eu le chance de jouer à une version plus évoluée et sans limite de temps, les trois minutes, c’est dur…Dans le même temps, on a apprécié pouvoir jongler avec les sept équipes, d’avoir toujours notre marché des crédits fifa 17 pas cher et les deux stades présents dans la demonstration.

fifa 17 : points assez positifs

Les équipes, parlons en : Pas mal de visages implantés depuis Lyon et un personnality + plus ou moins implanté dans le jeu, c’est toujours aussi plaisant et agréable. Cela nous est arrivé plusieurs fois d’être spectateurs de nos propres actions.

Au niveau des autres satisfactions, les frappes et gardiens nous ont ravi. Surtout les coup-francs dans FIFA 17 : Les frappes sont beaucoup plus lourdes et on ressent bien mieux l’impact du ballon. Les gardiens eux sont beaucoup plus réactifs voir même un peu trop. On a vu quelques arrêts avec un link d’animation bizarre, notamment sur les frappes tombantes quand le gardien intercepte la balle en reculant, ainsi que des dégagements aux poings sur des balles qui ne représentent aucun danger. Ce sont des détails mais quand même… voir les commentaires sur fifa 17 review à ce sujet !

Cela étant dit, cela ne provoque pas de buts mais plus l’inverse avec des arrêts impressionnants.

Autre petite et dernière chose qui nous a gêné dans la demo, ce sont les sélections des joueurs en Full Manuel assez imprécises et déstabilisantes au début. Le temps d’adaptation passé, on s’éclate et on retrouve ses marques de passes et de frappes.

Le jeu aérien de ce FIFA 17 est vraiment bluffant notamment lors des luttes aériennes ou il faudra être très précis pour prendre l’avantage. On peut également citer le jeu en déviation, les buts sur lobs moins présent, des défenses resserrées, des animations magiques, bref, tout ce qu’on a déjà cité dans nos précédentes previews…

conclusion

Vous l’aurez compris, malgré quelques petits imprécisions qui n’étaient pas présentes sur la version quasi finale de FIFA 17 qu’on a eu la chance de toucher à la Gamescom, le jeu est vraiment agréable à jouer. Le seul défaut de cette demo, c’est la frustration d’être limité à des matchs très court…

On reviendra sur le jeu plus en détails quand nous aurons la main sur la version finale.On vous laisse avec un Chelsea Vs Arsenal de toute beauté…

Real Football – crédits fifa 2017

Ah enfin quelque chose de sympathique en attendant FIFA 17 et l’achat de crédits fifa 17 depuis votre iPhone ! Dès le lancement du jeu on sent qu’il y a eu du travail de fait, ne serait-ce que par l’intro de lancement. Le menu principal est travaillé et les menus intérieurs le sont aussi. Les chargements sont accompagnés d’une petite anecdote toujours intéressante et le nombre de petite fonctionnalités est vraiment appréciable. Au niveau des graphismes, c’est correct mais pas extraordinaire, on est loi du réalisme de FIFA 16 par exemple,  on ne reconnait pas les joueurs mais ils n’existent pas donc au final ce n’est pas bien grave.

Le gameplay de Real Football par contre est lui vraiment très intuitif, le pad est plus réactif et les boutons sont nettement mieux placés. On notera aussi la possibilité de faire quelques tours de jambes comme des roulettes sans pour autant faire une manipulation trop compliqué, un rond sur l’écran et c’est joué. Au niveau des déplacements, ceux-ci sont très bien réalisés, les joueurs de foot tournent en faisant des courbes et récupérer un ballon sur un adversaire est beaucoup plus facile, pas besoin d’espérer que les trajectoires rectilignes des deux joueurs se rencontreront.

Au final, Real Football est un bon jeu de footbal sur iPhone qui vous permettra de passer le temps dans les transports en commun en attendant d’acheter des crédits fut 17 pour la sortie du fameux FUT 17

Les Plus

+ Gameplay

+ Menus

+ Fonctionnalités

+ 5,49e

Les moins

- Pas les vrais clubs

Je n’irai pas par quatre chemins, Fifa 17 est une top, Electronic Arts a fait du bon , surement pour sortir le jeu en même temps que Gameloft qui eux, ont réussi un très bon jeu de football. Donc achetez aussi Real Football mais surtout  Fifa 17 !

Défi au jeu FIFA 16

Certains d’entre vous s’en désespèrent à longueur de commentaires, mais vous le savez déjà, nous avons ici la faiblesse d’être des gros fans de jeu de foot. C’est même le ciment originel de notre amitié aujourd’hui persistante (que celui qui a compris cette phrase lève sa souris). On vous rebat les oreilles avec Fifa 16… J’ai donc décidé de vous proposer un nouveau défi. Du free-fight sur gazon, du mano à mano avec les pieds, des duels de dos cassés à la mode Rugby 08… En quelques mots, des défis en ligne sur Fifa 16 version PS3 contre les deux pères fondateurs de la team FUT. Et sans crédits fifa !

Je vous prends tous ici, un par un !


Les règles du défi Fifa 16 sont simples :
- un contre un
- choix des équipes libres
- l’humiliation commence à partir de 3 buts d’écarts

- pas d’achat de crédits fifa 16

Petite variante pour les vrais, les tatoués : la jurisprudence Mf-FUT 16
Choix des équipes au hasard. Les joueurs lancent le random picking chacun leur tour, jusqu’à ce que l’un d’entre eux tombe sur une équipe 4 étoiles, hors sélections nationales. Si l’autre joueur tombe sur Charleroi http://fr.uefa.com/news/newsid=300390.html … et ben c’est tant pis pour lui ! La victoire n’en sera que plus belle…

Tu veux nous lancer un défi, rien de plus simple !
Nous allons créer un topic dans le forum pour se donner rendez-vous sur le PSN et organiser entre un et deux défis par semaine (et oui, les Guides de la révolution gamocratique sont super busy). Comme toujours dans la vie, premier arrivé, premier servi.
Il vous suffit de préciser :
- le père fondateur qui va vous dérouiller (perso, j’ai toujours trouvé que FUT MF se la pétait un trop aux jeux de foot)

- de lire cet article « fifa 16 un bon cru ? «  et nous dire ce que vous en pensez
- si vous retenez l’option classique ou la variante fut carrière avec tout l’achat de crédits fifa qui va bien
- les crénaux horaires où vous êtes dispo. Pour information, je suis dispo principalement le vendredi et le WE.

Pour finir, comme on dit un match de Fifa 16 c’est une journée pour se préparer, vingt minutes pour le jouer et une semaine pour se la péter. Alors, organisation d’un petit débrief d’après-match sur le forum pour célébrer la victoire inévitable des pères fondateurs.

Allez, rendez-vous sur le forum et préparez vos mouchoirs !

FIFA 16 : des matchs MILAN – Barcelone grâce aux crédits fifa

Alors que viens de sortir la nouvelle série du jeu FIFA  (fifa 16) et que les fans et gamers rendent comptent de leurs premières impressions (la ligue féminine dans FIFA 16 ? les bugs de FUT  ont-ils été corrigés ? Et le marché des transferts est-il un peu plus libre ? A savoir allons-nous pouvoir enfin acheter des crédits fut 16 pas cher pour prendre plaisir à ce jeu qui, n’en déplaise à certains, n’est bon que parce qu’on peut se créer ses équipes de réves avec des Messi, Ronaldo, Pastore, Suarez ou Pogba… beaucoup de gamers et en particulier les fans de foot avaient abandonné fifa 15 à partir de la mise à jour de Mars 2015, si EA veut les retrouver il va falloir libérer le marché des transferts afin que cette réelle possibilité de l’achat de crédits fifa 16 fut puisse reprendre.

Mais comme on a décidé d’attendre et de laisser passer la masse on va vous faire revivre un de ces matchs FIFA de légende : Milan – Barcelone à l’époque des Kaka, Ronaldhino et bien sur Messi … Nous sommes dans les années 2000 :

le FC Barcelone, suite à sa victoire contre le Milan AC à San Siro (et non Giuseppe Meazza comme le signalait TF1) vient de réaliser un exploit dont seuls les vainqueurs d’une grande compétition peuvent se targuer.


Le Milan AC n’a jamais perdu une demi-finale de Ligue des Champions dans son histoire, vient de marquer 13 buts à San Siro (en 5 matches de LC) et restait tout simplement et bonnement invaincu sur sa pelouse entre la Serie A et la LC durant la saison en cours. E-sport

Nous soulignons donc la performance catalane et nous inclinons devant tant de touchés (au sens propre et figuré). Effectivement, le ballon semblait, à certains moments, insaisissable pour des milanais désabusés, kidnappés de leur habituelle baraka des 15 dernières minutes.

Rijkaard a ressorti le verrou employé contre Chelsea, avec deux milieux défensifs (Edmilson, Iniesta : toujours au top dans fifa 16) derrière Ronaldinho. Marquez de retour aux côtés de Puyol, afin d’assurer enfin une assurance défensive tous risques qui ne laissa filtrer qu’un Gilardino en manque de réussite en début de partie. Décidément, le hollandais sait dorénavant user de tactique lorsqu’il s’agit d’affronter des adversaires doués dans ce registre : voir ses machs contre l’équipe de france allezfrance

Kaka, surveillé étroitement par Edmilson a réussi néanmoins, grâce à son explosivité facile, à dépasser son compatriote et compère Chrétien de temps à autre, mais ses efforts butèrent soit sur le manque de jus de ses coéquipiers (Gilardino, Ambrosini), soit sur les coups de sifflet d’un Alain Sars atteint par la Collinite soit encore sur les cuisses de Puyol (qui, s’il avait porté le maillot de Chelsea aurait facilement pris un rouge) ou l’inaction de Messi (maintenant n°1 incontesté sur FUT 16).

Pirlo, semblait englué dans le rond central et son influence d’habitude clé dans le dispositif d’Ancelotti fut particulièrement maîtrisée par un excellent Iniesta. Clarence semblait s’être trompé entre ses crampons et ses patins et ne parvenait point à utiliser de sa percussion. La vitesse de Serginho ou d’Ibrahimovic , contenue par un Speedy Gonzalez Giuly qui se souvenait d’un beau match de Coupe d’Europe avec l’OL dans ce même stade où lui et Caveglia marquèrent chacun un but afin de battre l’Inter de Ronaldo et Youri en 1/16ème de finale de la Coupe UEFA.

Ce qui arriva souvent cette année face à ce Barça là, se confirma encore hier soir, un match équilibré, des occasions de part et d’autre, un Ronaldinho qui rate beaucoup de passes et d’ailes de pigeon, puis, soudain, une prise de balle, un petit repiquage vers le centre, un éclair d’appel de balle et l’intérieur du pied magique du gamin qui n’a jamais grandi fait le reste, cette sempiternelle ouverture transperçant les défenses européennes et espagnoles. Evidemment nous n’enlèverons pas le crédit à Ludo, qui, d’une splendide volée décroisée conclut l’offrande. Dida constate, Berlusconi pleure encore un peu plus.

Les tifosis milanais pleureront aussi sûrement l’absence de l’homme en forme du moment. Un poison tel que Pippo aurait sûrement éreinté Puyol…mais Deco, Messi , Larsson furent tout autant d’absences du côté de Barcelone.

Les rossoneri sont donc condamnés au même exploit que les Blues de Londres dans l’antre ensorcelée du Camp Nou. En 2004, Shevchenko avait su faire peur aux catalans en inscrivant le 0-1 lors d’une confrontation en match de poule (Novembre 2004), mais la suite fut corrigée par le crochet instantané suivi de la frappe du gauche de Ronaldinho, 2-1 pour le Barça.

Contrairement au Milan AC, le Barça lui, s’est déjà incliné au Camp Nou cette saison et le bourreau fut le jeune Fernando Torres de l’Atletico Madrid. Les circonstances seront bien différentes pour les Milanais, mais l’exploit est possible, probable. Il est vrai pourtant, qu’au seuil européen, même la ruse de José Mourinho est venu se fracasser contre un dispositif tactique surprenant pour une équipe autant portée vers l’offensive. Frank est d’ores et déjà paré à accueillir les tentatives italiennes et a largement appris de la naïveté et des erreurs défensives de la saison précédente

Enfin, ce match aura réussi à accentuer le contraste, la différence de styles, entre les deux « playmakers » de la Seleçao de Parreira, des jonglages élastiques de Ronaldinho, à la conduite de balle sobre de Kaka. Mon premier gagna le premier opus, mon deuxième est peut-être encore un peu trop jeune pour ce genre de défi ?

Je ne sais pas qui battra le Barça, surtout celui d’hier soir ou encore celui aligné contre Chelsea, malgré cela je reste sur ma conviction subjective, le Barça ne sera pas Champion d’Europe.

De bien belles parties à jouer sur FIFA 16, pour peu qu’on nous laisse constituer des équipes de rêve avec l’achat de crédits fifa sinon on ira sur PES 16…

 

 

Fifa 15 : du crédit pour les joueurs

Alkar, le fameux joueur de la Team MythiY semble optimiste sur cet opus d’EA Sports, FUT 15, qui pose une base pour l’entrée dans une nouvelle génération de foot virtuel. Le système de défense sera moins assisté, beaucoup plus manuel. Le toucher de balle nettement amélioré, une fois le gameplay maîtrisé on peut « limite slider » !pour des crédits fifa 17 voir aussi

et on peut acheter du crédit fifa 15 chez tous les revendeurs FUT à des prix modiques

« ça promet énormément »

Autre gamer, Lyan semble un peu plus pessimiste et souligne les quelques approximations qui demeurent dans cette version non-finale : on parle des bugs (récurents) dans la franchise FUT, et ceux-ci ont déjà fait le tour du web (le catch de Ronaldo par exemple). Cependant il loue les efforts d’EA, qui a corrigé la majorité des problèmes soulevés par la communauté Fifa. Le problème des collisions entre joueurs de Fifa 14 semble résolu (même si dans FIFA 15 les entraineurs se retrouvent parfois sur le terrain!) et le réalisme du soft et son interactivité sont « saisissants ».

« Excellent ! »

La communauté Fifa semble donc derrière son jeu fut 15. La compil de tous les bugs et fils du jeu quand même :

 

FUT 13 en mode rageux

On a découvert le jeu FIFA grâce aux vidéos de FUT 13 publiées sur Youtube par ce gars :

 

 

D’une mauvaise foi terrible quand il pense que EAsport lui met des batons dans les roues lors de la finale (à partir de la 30eme minute) : un vrai rageux comme on dit ! Mais je l’aime bien . Attention le fifa 15 vient de sortir : hyperréalisme à couper le souffle… mais des questions sur le classement des top joueurs. J’en dirais un peu plus dans un prochain article

 

Fifa 14

Tester un jeu Fifa, c’est toujours un plaisir pour mon côté européen. Il faut dire que j’ai commencé à jouer à cette série dès 1995, autant dire que j’ai un minimum d’heures de jeux dessus. Alors que la série avait pris un tournant très arcade en l’an 2000, EA a travaillé depuis à redevenir une simulation avec entre autres la version 2003 qui était un énorme pas en avant. Regardons ce que tout ceci donne sur la console portable de Nokia.

Fifa 14 (comprar monedas fifa), c’est un jeu de football ou si vous préférez, ce qu’on appelle en Amérique du Nord, le soccer. Vous allez pouvoir prendre le contrôle d’équipes de première et deuxième divisions de plus de 40 pays allant de l’Europe à l’Amérique du Sud. Ceci représente une quantité phénoménale de joueurs et d’équipes officielles que l’on peut contrôler. Mais si jamais vous trouvez que le jeu ne vous offre pas assez de choix ou encore assez de fantaisie, vous avez la possibilité de faire votre propre équipe avec des joueurs existants ou des joueurs que vous créez. Autant dire que ce n’est pas la diversité qui va manquer. C’est la même chose pour les modes de jeux, car vous allez pouvoir faire les saisons, tournois et autres championnats locaux. Par contre, marketing oblige, vous ne pouvez pas faire la Coupe du Monde ou encore l’Euro, il vous faudra acheter une version spéciale de Fifa, vous donnant cette possibilité coupe du monde Brésil 2014 : voir notre chronique fifa 14 . Mais rassurez-vous, le seul mode Franchise devrait vous tenir occupé un bon nombre d’heures. Ce mode consiste à devenir l’entraîneur d’une équipe pendant 5 ans et de faire une véritable dynastie de cette équipe. Vous allez pouvoir tout gérer, de l’échange des joueurs aux entraînements sans oublier les matchs, les transferts, et penser crédits pour acheter les joueurs chez Stat-foot par exemple

Vu que la N-Gage utilise les boutons du téléphone, on peut pleinement exploiter le jeu et avoir une profondeur que l’on ne peut retrouver sur consoles ou PC. Nous retrouvons donc les actions suivantes : passe, tir, lob, feinte, enchaînement, une-deux, passe en profondeur, tacle, obstruction et j’en passe. C’est vraiment très complet pour un jeu sur une console. À un point tel qu’il va vous falloir un temps d’adaptation pour bien prendre le jeu en main et arriver à faire ce que vous voulez avec le ballon rond. Je vous parlais au début de ce test du côté simulation que les crédits FUT 14 a essayé de retrouver et c’est toujours le cas. Les passes sont moins précises, faire des traversées du terrain avec le gardien comme on pouvait le faire n’est plus possible. Il faut à présent doser la force de nos passes, les ajuster pour qu’elles arrivent dans la course de notre coéquipier si on ne veut pas voir le joueur adversaire nous prendre la balle. Un autre gros pas en avant, c’est le comportement des gardiens. Dans les anciennes éditions, ils avaient un aimant à ballon ce qui faisaient d’eux de véritables murs. Dans cette édition, il n’est pas rare de voir le gardien repousser la balle, ou encore l’échapper sur une grosse frappe permettant à un attaquant de la récupérer pour marquer.

Un autre bon point, c’est la gestion de la difficulté. Avant, augmenter le jeu d’un niveau, c’était devoir réapprendre à jouer tellement l’intelligence artificielle était pointue. Ce n’est pas encore parfait dans cette version, mais il y a du progrès, la marche n’est plus aussi grande qu’avant. Tout joueur devrait facilement réussir à jouer à normal, voir le niveau d’au-dessus sans trop de difficultés. Par contre, le mode All Star est un autre défi et il vous faudra beaucoup de pratique pour réussir à gagner un match. La N-Gage ayant des fonctionnalités de jeux à plusieurs, il est normal de voir Fifa 14 en profiter. Vous allez donc pouvoir jouer contre des amis qui ont une N-Gage et le jeu via la connexion Bluethoot. Bien que je n’ai pas pu la tester, les différents commentaires présents sur Internet parlent d’une bonne réussite ce qui est peu étonnant. Ceci apporte une dimension de plus au jeu que l’on ne retrouve pas sur la GBA.

Regardons un peu la réalisation du jeu FUT 14. Je dois avouer que je fus extrêmement déçu par ce que j’ai vu à l’écran. Le jeu n’est même pas du niveau de l’édition 96 sur Super Nintendo, c’est tout dire. On a droit à un tas de pixels se déplaçant vers un pixel qui représente le ballon. Quand on voit les prouesses techniques que peut être Fifa sur les consoles et sur PC, on ne peut être que très déçu. On ne reconnaît pas les équipes, encore moins les joueurs. On a l’impression de voir des bonshommes en allumettes loupés courir sur un tas de pixels verts. Je dois avouer que ceci a rapidement coupé mon envie de jouer, surtout que j’avais des jeux comme Splinter Cell ou The Sims qui sont excessivement beau à l’oeil. Un gros loupé dans ce portage. Pour ce qui est de l’ambiance sonore, on est là aussi loin des foules dynamiques des versions consoles qui enchantent par les véritables chants des équipes. C’est très terne à l’oreille et on ne reconnaît absolument rien, c’est très dommage, car ceci ajoute beaucoup à l’ambiance du jeu et à son réalisme. Il est clair que la réalisation ne représente pas la qualité du jeu et c’est bien dommage.

 

 

Jouabilité
Une bonne prise en main du jeu, même s’il va vous falloir une à deux heures pour vous sentir complètement en contrôle. La présence du clavier téléphonique donne un gros plus en comparaison de la version GBA.

 

Qualité graphique
C’est hideux, il n’y a pas d’autre mot. On faisait mieux il y a 7 ans, c’est tout dire. Un gros loupé qui retire une grande envie de jouer.

 

Musique, sons et ambiance sonore
Une musique très anonyme qui ne représente pas l’ambiance que l’on peut retrouver dans un stade de soccer. Les bruitages quant à eux sont corrects, mais sans plus.

 

Durée de vie
Le jeu offre une durée de vie très grande. Entre les multiples championnats, le mode franchise et la possibilité de jouer contre des amis. Par contre, il faut réussir à passer par dessus la réalisation qui est très médiocre.

 

FIFA FUT 14

La nuit tombe ; la foule et les projecteurs se réchauffent. Les joueurs, coincés dans un petit corridor, attendent l’heure fatidique, celle où ils devront, tels des guerriers, affronter l’ennemi dans le but de le vaincre. Un peu comme les vedettes de son jeu, EA sports s’attaque à un ennemi puissant, c’est-à-dire Electronic Arts. FIFA 2014 a assez de bons points pour être qualifié de bon jeu, mais, en aura-t-il assez pour déclasser le champion des jeux de soccer ?

C’est l’an dernier que le premier de la série fit son apparition et, pour le premier d’une série, ce jeu était d’une très grande qualité, ce qui en surpris plus d’un. Cette année encore, EA sports se défonce pour nous offrir un autre FIFA qui ne nous laissera pas indifférent. Même si pour cela il est préférable d’acheter des credits FUT 14 en quantité pour s’éclater…ou pour crédits fifa 17 aussi En effet, FUT 2014 est plus qu’impressionnant par ces nombreux modes de jeux, son excellente jouabilité et son nombre incalculable d’équipes que vous constituez avec les crédits : d’ailleurs le marché d’achat et de revente de crédits FIFA14 est très dynamique dans ce jeu . Quand je dis que la jouabilité de FIFA 2014 était très bonne, cela incluait aussi les contrôles. Puisque c’est un aspect plus qu’important dans le jeu, EA sports a mis une attention particulière aux contrôles, tant à leur prise en main qu’aux mouvements exécutables. En effet, même un débutant de premier niveau assimilera facilement les possibilités qu’offre Football Ultimate Team à ce niveau. Plusieurs types de passes et de feintes sont disponibles pour mieux déjouer votre adversaire et ce, avec une facilité incroyable ; il faut tout de même savoir les utiliser. Il est bien beau de savoir comment rouler sur soi-même, plaquer ou même plonger mais l’important est de savoir quand faire quoi et pourquoi, ce qui est loin d’être facile.

En effet, n’étant pas un très grand amateur de soccer et n’ayant jamais joué à un tel jeu depuis le jour de la réception, je me suis vite rendu compte que ce jeu n’est pas le plus facile auquel j’ai joué. L’interface, n’étant pas très « user friendly », il est plutôt compliqué de comprendre le système de statistiques plus que complet qu’offre le jeu. Après des heures d’acharnement, j’ai fini par découvrir que le numéro au-dessus du nom de l’équipe est un numéro de classement. Donc, les joueurs occasionnels de jeux de soccer auront beaucoup de difficulté à comprendre le système de statistiques qui, selon les joueurs inconditionnés de jeu du genre, est très facile à comprendre et à bien utiliser durant les parties… Aussi, pour ajouter à la difficulté, l’intelligence artificielle, même au plus facile, est très bonne et presque impossible à déjouer.

Acheter des crédits FUT 14

La composition des équipes avec l’achat de crédits FIFA est essentielle dans ce jeu : Ronaldo, Messi coûtent dans les 1 millions, mais vous pouvez tout aussi bien lever une équipe avec des noms secondaires mais qui sera diablement efficace avec son jeu collectif . En effet, de nombreux modes de jeux sont disponibles ainsi que le mode multijoueur, qui est très amusant lorsque l’on se prend contre des adversaires de notre envergure . Or acheter des crédits ne fait pas tout : dans ce jeu on affronte des adversaires à la maîtrise technique incroyable ou avec de grands noms (Ronaldo, Suarez..) mais que vous pouvez contrer avec une bonne stratégie collective… Le mode carrière est très intéressant aussi car on commence en bas de l’échelle, soit la cour d’école, pour finalement finir dans les meilleurs joueurs de la ligue professionnelle. La possibilité de reformer son équipe est aussi très intéressante. Bref, de longues heures sont à prévoir si vous êtes un amateur de soccer.

Graphiquement, FUT 14 est très bien réussi. Les joueurs sont bien modélisés et sont tout aussi bien animés. De proche, on remarque comment les joueurs sont bien réalisés, avec tous les détails qui leur ont été apportés, mais, durant les parties, on ne remarque si le joueur est noir ou blanc puisque la caméra est souvent très loin. Comme je le disais, les animations sont très bonnes et très réalistes. L’engin 3D du jeu a de bonnes physiques pour ce qui est des plongés, bottés et plaqués. Les stades sont très jolis et très grands. En effet, lorsque l’on est dans une vue rapprochée, si on prend le temps de regarder autour de nous, on ressent vraiment l’effet de grandeur, comme si nous y étions. Il est aussi très plaisant de jouer sous la pluie ou sous la neige car tout ceci n’a vraiment pas l’air d’un jeu vidéo au premier regard. À de maintes occasions, en observant les reprises, je me suis surpris à réagir comme si cela était une vraie partie. Franchement, EA sports a fait un beau boulot.

Côté sonore, on ne peut pas en dire grand chose. Les commentateurs sont, comme dans tout bon jeu de sport qui se respecte, plus qu’énervants, surtout lorsque l’on met le jeu en français. Cependant, on ne peut pas dire qu’ils font un mauvais travail. Lorsqu’un joueur a le ballon, il va dire son nom et décrire toutes les actions que ledit joueur fera. C’est d’ailleurs un des duos de commentateurs les plus réussis que j’ai eu l’occasion d’entendre, si on enlève les petits commentaires stupides qu’ils font de temps en temps, voire très souvent. Pour ce qui est du reste, Football Ultimate Team n’est pas très impressionnant. La musique à rythmique de Samba est entraînante et très agréable à entendre mais devient très vite répétitive. Pour ce qui est de l’ambiance sur le terrain, rien à redire, c’est quand même respectable et je n’ai aucun commentaire négatif sur ce point.

 

Jouabilité
Les contrôles sont très complexes à maîtriser et en même temps très simples à apprendre. Plusieurs mouvements peuvent être réalisés, ce qui renforce l’effet de réalisme du jeu. Par contre, le jeu peut être difficile pour les débutants.

 

Qualité graphique
En général, très bien. Les joueurs sont bien détaillés bien que ces détails soient peu visibles. Les animations sont elles aussi très bien réussies. Les stades sont énormes et vraiment réalistes, surtout quand les effets naturels entrent en jeu. On se croirait dans un vrai match.

 

Musique, sons et ambiance sonore
Peut-être le point faible du jeu puisque les musiques sont répétitives et l’ambiance sur le terrain n’est pas extraordinaire, bien que correcte. Par contre, il faut noter que les commentateurs font un très bon travail malgré leur fâcheuse manie de faire de l’humour plus que douteux.

 

Durée de vie
Des heures et des heures de plaisir ; même papa y trouve son compte. Plusieurs modes sont à votre disposition, en plus du mode carrière qui devrait manger tout votre temps tant il est intéressant. Le mode multijoueur est quant à lui très amusant en groupe.

 

 

Pour conclure, FIFA 14 (FUT 14) est, selon moi, un bon jeu qui devrait plaire aux amateurs du genre. Bien que sa difficulté puisse être frustrante, et j’en sais quelque chose, ça ne devrait pas déranger une location et un petit tournoi entre amis autour d’une bonne bière. Pour ceux qui accrochent, je vous conseille donc un achat puisque le jeu vous en offrira pour votre argent et peut-être même encore plus. Bref, EA Sports vient de lancer pour de bon cette série qui, je crois, devrait faire un malheur d’ici quelques années.